Les fleurs rouges

Cornélius amorce avec Les Fleurs rouges (œuvres 1967-1968) la publication d’une anthologie, annoncée en sept volumes, des différents travaux de Yoshiharu Tsuge. Dans ce premier tome, la plupart du sommaire est issu du magazine Garo, qui concentra dans ses pages la fine fleur des créateurs de gekiga, à savoir un nouveau type de manga, plus mature – même résolument adulte -, plus social et réaliste.

Les histoires de ce recueil permettent d’apprécier la singularité de cet auteur au sein même de ce courant : là où le gekiga est volontiers âpre et urbain, il se fait ici le chantre de traditions encore vivaces dans un arrière-pays quelque peu en retrait, notamment en cette période de bouleversements et de conflits sociaux. La majorité du volume est ainsi composée de nouvelles illustrant tout le charme et la simplicité mais aussi la rudesse de la vie rurale. Le mangaka excelle à mettre en scène anecdotes et souvenirs personnels de voyage, de randonnées en auberges et bains, quoique l’ambiguïté du maître du watakushi manga (« manga du moi ») soit toujours présente…

25,50

2 en stock (peut être commandé)

Catégorie :

Vous aimerez peut-être aussi…